déversoire 2

 

Vendredi 20 mars 2015, Olivier Houdayer de l'Entente Oise-Aisne a participé au choix du scénario à appliquer à un seuil (ancien moulin) sur la rivière Aisne à Villers-en-Argonne près de Sainte-Menehould (Marne). Partenaire technique et financier (10% de l'étude préalable) de la fédération de pêche de la Marne, l'Entente Oise-Aisne s'investit dans ce dossier, considéré comme prioritaire pour le rétablissement de la continuité écologique par la loi «Grenelle». Sans surprise, la solution du dérasement, financée à 100% par l'Agence de l'eau, a été retenue. A cela s'ajoute l'aménagement en contre pente d'un bras de rivière afin de maintenir des usages tels que déversoir d'orage et station d'épuration. Quant à la pratique de la pèche, elle se fera progressivement sur l'Aisne elle-même. Comme les pêcheurs, le propriétaire du moulin se range à ce scénario aujourd'hui pris en charge (travaux obligatoires en 2017). Le dérasement pourrait débuter en 2017.