Mardi 13 mai 2015, l'Entente Oise-Aisne a été citée en exemple par la commission mixte inondation pour son expérience, reconnue au plan national, en matière de servitude de surinondation agricole.
Selon le code de l'environnement et le code rural, nul ne peut s'opposer à l'écoulement des eaux en lit majeur. Si un maître d'ouvrage de projets d'écrêtement de crues y déroge pour un motif d'intérêt général, c'est au prix d'une convention de servitude de surinondation. L'Entente Oise-Aisne possède en la matière une grande expérience, par exemple avec la réalisation de son ouvrage d'écrêtement de crues de Proisy (02). Elle entretient ainsi des relations constructives avec la profession agricole et les chambres d'agriculture.
La commission mixte inondation, co-présidée par les Ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture, réunit les acteurs du risque inondation, les EPTB tels que l'Entente Oise-Aisne, le CEPRI, des associations de sinistrés, des élus, des représentants de la profession agricole...