Une trentaine de personnes étaient réunies jeudi soir, au lieu-dit « Le Bois Barbet » (commune de Tergnier), pour participer à l'inauguration par l'Entente Oise-Aisne, maître d'ouvrage, d'une frayère à brochets.

Étaient présents, entre autres, Isabelle Létrillart, vice-présidente de Laon, Pascale Mercier, directrice de l'Agence de l'eau Seine-Normandie/DVO, Caroline Varlet, conseillère départementale et représentante de l'Entente, Christian Crohem, maire de Tergnier, deux membres de la société d'extraction de granulats GSM, Jean-Pierre Mouret, président de la fédération de pêche de l'Aisne, Stéphane Le Gros de NaturAgora, ainsi que les propriétaires des terrains alentours. Deux membres de NaturAgora avaient fait le déplacement pour présenter par la même occasion un nouveau sentier pédagogique sur le secteur.

 

 

Les travaux de la frayère à brochets ont été financés à 60 % par l'Agence de l'eau, à 20 % par la région Hauts de France et à 20 % en autofinancement par l'Entente Oise-Aisne. Commencés en septembre 2015, ils ont pris fin au printemps 2016. La frayère fait partie du programme de travaux d'entretien porté par l'Entente Oise-Aisne et permettra de favoriser la reproduction du brochet et d'autres espèces piscicoles. Pascale Mercier de l'Agence de l'eau a rappelé l'importance des frayères pour le maintien du cycle vital des poissons : « le brochet représente bien les autres espèces car il est en bout de chaîne. S'il va bien, c'est l'ensemble des autres poissons qui se portent bien », et Caroline Varlet, conseillère départementale et représentante de l'Entente de renchérir : « la création de cette frayère va dans le sens de l'amélioration de la qualité du cours d'eau et de la diversité écologique ».

 

inauguration

Une inauguration sous le soleil et dans la bonne humeur