Six agents de l’Entente Oise Oise-Aisne se sont rendus sur un des bassins de l’ancienne sucrerie de Vic-sur-Aisne, mercredi 11 janvier, pour y planter des boutures de saule.

Ces boutures devraient rejeter et former de nouveaux saules. Par la suite, les branchages de ces saules serviront de fascines à l'Entente, c’est à dire de petits ouvrages en génie végétal de défense dans le cadre de la gestion du ruissellement et de l’érosion.

bouture