En cette période de montée (limitée) des eaux, et tandis que nous mettons en ligne l’histoire de l’Entente dont la dynamique actuelle a été impulsée par la crue de décembre 1993, il est de circonstance de revenir sur cet épisode qui reste sensible pour beaucoup.


En 2013, pour commémorer les vingt ans de cet événement (d’une période de retour de 30 ans environ, et donc appelé à revenir), l’Entente a lancé un concours photographique dont le but était de produire la meilleure photographie de l’époque. Ce concours revêtait plusieurs objectifs. Toute d’abord, l’Entente récupérait de nombreuses photographies utiles à la connaissance de ce phénomène déjà ancien.


Ensuite, il permettait à tous ceux qui avaient connu cet épisode de se replonger dans les archives photographiques familiales, parfois à la demande d’un enfant intrigué par le concours. Cette occasion, qui peut réveiller des souvenirs douloureux, est malgré tout un élément de la mémoire du risque : se souvenir, en témoigner, ne pas oublier que cela s'est produit, être conscient que cela reviendra.


Enfin, il a permis de constituer un livre qui rassemble les différentes photographies les plus parlantes, entrecoupées de coupures de presse de l’époque et de quelques témoignages. Ce livre, distribué gracieusement à diverses occasions (toujours dans la logique d’entretenir la mémoire du risque) est aussi téléchargeable sur notre site.

Bonne lecture.

 

crue

Soissons, pendant la crue de 1993