Une réunion publique concernant le PAPI Verse s’est tenue, jeudi 25 janvier, à Muirancourt. Jeannot Nancel, maire de Muirancourt, Jean-Luc Poette, président du SIAE Verse, et Marjorie André, directrice de l’appui aux territoires de l’Entente Oise-Aisne étaient présents pour répondre aux interrogations et inquiétudes de la vingtaine d’habitants présents.

 

Maxime Gabriel, chargé de mission PAPI Verse à l’Entente Oise-Aisne a détaillé différents points comme le PPRi de la Verse approuvé par les services de l’Etat en septembre 2017, la mise en place du dispositif d’alerte aux crues sur le bassin de la Verse, ou encore la fin du chantier d’aménagement des berges de Sempigny-Pont-L’évêque, salué comme une belle réussite par Jean-Luc Poette.

 

Maxime Gabriel a aussi rappelé l’abandon du projet de chantier sur le ru de la Fontaine Caboche et la mise en place de protections individuelles pour les habitations, ce qui a soulevé des interrogations sur leurs financements (pour rappel : 80 % à la charge de l’Etat, de l’Entente Oise-Aisne, et de la commune et 20 % à la charge du propriétaire).

 

La séance s’est poursuivie par un point sur les ouvrages de Muirancourt, Berlancourt et Beaugies. Le problème de tourbe à Muirancourt a été évoqué, ce qui a vivement fait réagir les riverains. La tourbe a un effet « éponge » et présente un risque d’instabilité, ainsi qu’un risque pour les populations en cas de rupture. Le projet d’ouvrage pourrait ainsi être remis en cause. Marjorie André s’est montrée rassurante : « On ne peut pas se permettre un risque de rupture de l’ouvrage, a-t-elle déclaré. La sécurité est notre priorité. Il se peut que les ouvrages de Beaugies et Berlancourt soient suffisants. Nous allons étudier toutes les solutions et alternatives possibles. Une étude sera réalisée en février et les résultats seront rendus fin avril. »

 

Jeannot Nancel, Maire de Muirancourt a rappelé sa volonté profonde de faire aboutir les différents projets du PAPI Verse qui concernent sa commune.

 

Une autre réunion publique sera organisée dans six mois.

 

rr