Vue de synthse du site pilote de Longueil-Sainte-Marie 60Vue de synthèse du site pilote de Longueil-Sainte-Marie (60)

 

 

Les travaux du projet pilote de Longueil-Sainte-Marie ont commencé le 14 novembre 2005 et se sont achevés en octobre 2009.

 

Ce projet s’inscrit dans la stratégie de ralentissement dynamique des crues développée par l’Entente Oise-Aisne, à la suite des crues catastrophiques de 1993 et 1995. Les ouvrages ont été étudiés et mis en place de manière à atténuer les conséquences des inondations. Il s’agit d’un système constitué de 5 casiers de stockage latéraux comprenant 50 étangs, d’ouvrages de liaisons (buses, chenaux et dalots) et d’ouvrages permettant le remplissage (3 déversoirs, 10 vannes).

 

D’un coût total de 10 millions d’euros, le site permet d’éviter 90 millions d’euros de dommages et de pertes économiques à chaque forte crue. Il s’étend sur 1 250 hectares répartis sur huit communes de l’Oise.

 

Les communes concernées par l’emprise  de l’aménagement sont : Chevrières, Houdancourt, Longueil-Sainte-Marie, Rhuis, Rivecourt, Pont-Sainte-Maxence, Pontpoint et Verberie.

 

La gestion des ouvrages consiste en la régulation des niveaux des plans d'eau gravitairement avec un abaissement de ceux-ci en cas de prévision de crue susceptible mettre en service l'ouvrage, afin d'optimiser la capacité de stockage des différents plans d'eau. Les ouvrages de régulation sont télé-gérés par un automate pour permettre le remplissage des casiers afin d’assurer l'écrêtement de la pointe de crue tout en préservant la sécurité des ouvrages.

 

Cet aménagement est prévu pour fonctionner pour des crues de périodes de retour comprises entre 20 et 50 ans (il serait donc activé en moyenne une année sur vingt).


Le périmètre d’influence s’étend de Compiègne (en amont) jusqu’à la Seine. Le site offre une exceptionnelle capacité de stockage (15 Mm3) et il est situé en amont immédiat d’agglomérations vulnérables comme Creil et Pont-Sainte-Maxence. Ces deux communes bénéficieront de 18 cm de réduction de la montée maximale des eaux pour la crue de type 1993. Le site a été financé dans le cadre du CPER 2000-2006.

Lien de téléchargement : Plaquette du site de Longueil-Sainte-Marie

 

 

Une réserve écologique unique dans l’Oise

La_rserve_cologique_de_lOiseau
La réserve écologique de l’Ois’eau

 

Au regard des résultats de l’étude préalable relative au projet d’aménagement contre les fortes crues, plusieurs actions à caractère environnemental ont été proposées et réalisées.

 

Au-delà de la réalisation d’une frayère à Verberie, l’Entente a également acquis puis réaménagé 3 étangs (93ha) sur la commune de Pont-Sainte-Maxence (60). Le projet d’acquisition et de réaménagement de ces anciennes gravières par l’Entente reposait avant tout sur un objectif de lutte contre les inondations et sur le constat de potentialités écologiques élevées, en particulier pour l’accueil des oiseaux d’eau. L’Entente s’est par conséquent positionnée en faveur d’un réaménagement important du site avec le soutien financier de l’Agence de l’eau : créations de haut fonds, bas  fonds, triples berges, ilots, plantations, observatoires, etc. et de la réalisation d’un chemin piétonnier,  premier tronçon de la voie verte du Département (Trans’Oise) cofinancé par le Conseil général de l’Oise.

 

Les propositions de réaménagement écologique retenues par l’Entente sont issues de recommandations conjointes du Conservatoire d’espaces naturels de Picardie et du Parc naturel régional Oise Pays de France. Un partenariat avec l’Agence de l’eau Seine-Normandie a permis de réaliser une signalétique et des plaquettes de communication.

L’Entente dispense également des animations auprès des scolaires (dont classes d’eau).

En savoir plus....