PAC

Politique Agricole Commune.

 

Palplanche

Feuilles de métal épais préformées et  emboîtables les unes dans les autres par battage.  Protection rigide à réserver à des  usages précis: restauration de chaussées, consolidation d'anciennes protections, de ponts.

 

PAPI

Plan d’actions et de prévention des inondations

 

Passe à poissons

Dispositif implanté sur un obstacle naturel ou artificiel (barrage) qui permet aux poissons migrateurs de franchir ces obstacles pour accéder à leurs zones de reproduction ou de développement. On distingue des dispositifs de montaison et de dévalaison. D'autres équipements de franchissement parfois assimilés à des passes à poissons sont par exemple des ascenseurs à poisson, des écluses particulières, et échelles à poissons.

 

PCS

Plans communaux de sauvegarde. Le Plan Communal de Sauvegarde est un outil permettant aux communes de faire face aux situations exceptionnelles comme un accident majeur (naturel ou technologique) ou tout évènement nécessitant la mise en place d'une cellule de crise. Cette organisation concerne donc les communes et, comme son nom l'indique, ne vise pas à porter secours aux personnes (c'est là le rôle des services départementaux de secours) mais à les protéger, les mettre en sécurité en lieu sûr. C'est un outil d'aide à la décision, obligatoire dans les communes soumises à un plan de prévention des risques (PPR).

 

PDPG

Plan Départementaux pour la Protection des Milieux Aquatiques et la Gestion des Ressources piscicoles. Plan élaboré par les fédérations départementales pour la pêche et la protection des milieux aquatiques pour 5 ans. Il découpe le réseau hydrographique en contexte piscicole. Il diagnostique l'état du milieu et formule des propositions d'actions pour atteindre le bon état fonctionnel du contexte piscicole.

 

PDRH

Programme de Développement Rural Hexagonal (2007-2013). L'Union Européenne soutient le développement des zones rurales notamment, concernant l'amélioration de l'environnement via le FEADER : "fonds Européen Agricole de Développement Rural". Ce soutien s'accompagne d'un co-financement par l'Etat Français (Etat, collectivités et établissements publics). Certaines des mesures du PDH (choisie poour leur impact sur l'eau) sont soutenues par l'Agence de l'eau.

 

Période de retour

Terme hydrologique, exprimant la durée théorique moyenne, exprimée en année, qui sépare deux occurrences d'un phénomène donné, si l'on considère une période de temps suffisamment longue, soit le temps statistique pour retrouver un événement N tel qu’il est défini selon une chance1/N. Par exemple, une crue décennale (période de retour de 10 ans) a une chance sur 10 de se produire dans l’année.

 

Pesticides

Ce terme regroupe les herbicides, les insecticides, fongicides... Ce sont des substances chimiques utilisées pour la protection des cultures contre les maladies, les insectes ravageurs ou les "mauvaises herbes".

 

PDGP

Le Plan de Gestion Piscicole est l’instrument de gestion des ressources piscicoles qui est obligatoire pour tout détenteur du droit de pêche : particuliers, AAPPMA (Associations Agréées Pour la Protection de la Pêche et du Milieu Aquatique) et collectivités (article L.432-1 du Code de l’environnement).

 

Phosphates

Forme oxydée du phosphore. Issus des lessives ou de l'agriculture, les phosphates provoquent (avec les nitrates) dans les eaux de lac ou de rivière, la croissance des plantes aquatiques (phénomène d'eutrophisation). Une des mesures classiques de la pollution des eaux.

 

Piezomètre - Piézométrie

En général : un piézomètre est un appareil servant à mesurer la pression d'un fluide. En hydrologie : c'est un dispositif servant à mesurer la hauteur piézométrique en un point donné d'un système aquifère, en indiquant la pression en ce point. Il donne l'indication d'un niveau d'eau libre ou d'une pression.

 

Perméabilité

traduit la capacité d’une roche à laisser circuler un fluide. La perméabilité notée K s’exprime en m/s ou en Darcy.

 

Plaine d’inondable

Zone de terre relativement plane, de part et d’autre de la rivière occupée par l’eau lors d’une crue.

 

Plan de gestion

Document de planification, prévu par la directive européenne, établi à l'échelle de chaque bassin, pour 2009. En France, l'outil actuel de planification de la gestion des eaux est le SDAGE. Il sera révisé afin d'intégrer les objectifs et les méthodes de la directive cadre.    Il correspond au programme de mesures en France.

 

Plan Seine

Le Plan Seine concerne la Seine et ses affluents. C’est un projet qui implique l’ensemble des acteurs de l’eau du bassin. Il met en perspective les différentes actions, en développant leurs impacts positifs à l’échelle du bassin et en maîtrisant leurs effets cumulés, notamment en matière de biodiversité, au profit d’une gestion durable du fleuve.

 

Plancher utile

Plancher le plus bas des constructions à usage d’habitation ou d’activité (garage, stockage,...).

 

PLU

Plan local de l'Urbanisme Le PLU expose le projet global de l'urbanisme qui résume les intentions générales de la collectivité quant à l'évolution de son territoire. Il définit les règles d'aménagement et le droit des sols. Il indique les secteurs constructibles, les formes possibles des constructions, les zones qui restent naturelles, les parcelles réservées pour des constructions futures... Il est le document de référence obligatoire à l'instruction des différentes demandes d'occupation pou d'utilisation des sols comme les permis de construire, les permis de démolir, les déclarations de travaux... Le PLU se substitue au POS (Plan d'Occupation des Sols).

 

Pluviomètre

Le pluviomètre est un instrument de base de la mesure des précipitations liquides ou solides. Il indique la quantité d’eau totale qui est recueillie à l’intérieur d’une surface calibrée dans un intervalle de temps séparant deux relevés. Le pluviographe fonctionne sur le même principe mais indique en plus la hauteur d’eau totale et la répartition des précipitations dans le temps, autrement dit les intensités.

 

Poissons migrateurs

Poissons qui se déplacent périodiquement entre leur zone de reproduction et leurs zones de développement (lieu de vie des juvéniles et des adultes). Certaines espèces vivent alternativement en eau douce et en eau de mer (poissons amphihalins) ; on appelle grands migrateurs.

 

Pollution

Introduction, directe ou indirecte, par l'activité humaine, de substances ou de chaleur dans l'eau, susceptibles de contribuer ou de causer : un danger pour la santé de l'homme, des détériorations aux ressources biologiques, aux écosystèmes ou aux biens matériels, une entrave à un usage de l'eau.

 

Pollution diffuse

Pollution des eaux due non pas à des rejets ponctuels et identifiables, mais à des rejets issus de toute la surface d'un territoire et transmis aux milieux aquatiques de façon indirecte, par ou à travers le sol, sous l'influence de la force d'entraînement des eaux en provenance des précipitations ou de l'irrigation.

 

Pollution dispersée

Ensemble des pollutions provenant de plusieurs ou de nombreux sites ponctuels. Elle est d'autant plus préjudiciable que le nombre de sites concernés est important.

 

Pollution pluviale

Ensemble des matières que récolte la pluie ruisselant sur les toits et les chaussées; la circulation automobile y contribue pour beaucoup : hydrocarbures, plomb (essence), zinc (pneus)...

 

Pollution ponctuelle

Pollution provenant d'un point unique identifiable, par exemple l'effluent d'une usine ou d'un élevage.

 

Pollution toxique

Pollution par des substances à risque toxique qui peuvent, en fonction de leur teneur, affecter gravement et/ou durablement les organismes vivants. Ils peuvent conduire à une mort différée ou immédiate, ou à un dérèglement significatif des fonctions biologiques. Les principaux toxiques rencontrés dans l'environnement lors des pollutions chroniques ou aiguës sont généralement des métaux lourds (plomb, mercure, cadmium, zinc...), des halogènes (chlore, brome, fluor, iode), des molécules organiques complexes d'origine synthétique (pesticides...) ou naturelle (hydrocarbures).

 

Potentiel écologique

Le potentiel écologique d'une masse d'eau artificielle ou fortement modifiée est défini par rapport à la référence du type de masse d'eau de surface le plus comparable. Cette définition tient compte des caractéristiques artificielles ou fortement modifiées de la masse d'eau. Le potentiel écologique comporte quatre classes : bon, moyen, médiocre et mauvais.

 

PPRI

Plan de Préventions des Risques "Inondation". C'est un outil de l'Etat destiné à préserver des vies humaines et à réduire les coûts des dommages causés par une inondation. Le PPRI a pour finalité : - d'établir une cartographie aussi précise que possible des zones à risques ; - d'interdire les implantations humaines dans les zones les plus dangereuses ; - de réduire la vulnérabilité des installations existantes ; - de préserver les capacités d'écoulement et d'expansion des crues.

 

Précipitations

Terme général qui regroupe l’eau, sous toutes ses formes, tombant au sol après avoir subi un processus de condensation et/ou d’agrégation dans les nuages (pluie, neige, grêle…). La pluviométrie mesure l’ensemble des précipitations sur une aire géographique donnée pendant un temps donné. C’est un facteur écologique essentiel, qui avec les températures, conditionne le climat.

 

Pressions

Activités humaines susceptibles de changer l'état du milieu dans l'espace et dans le temps (rejets, prélèvements d'eau, modification des milieux...) : pressions domestiques (des habitants), pressions industrielles, pressions agricoles...

 

Prévention du risque

Ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour empêcher, sinon réduire, l'impact d'un phénomène naturel prévisible sur les personnes et les biens.

 

Produits phytosanitaires

Produits utilisés pour la protection des plantes (insecticides, herbicides, fongicides).

 

Programme de mesures

Ensemble des mesures permettant d'atteindre les objectifs définis dans le SDAGE, à l'échelle du bassin hydrographique. Elles sont de nature réglementaire, financière ou contractuelle.

 

Programme de surveillance

Ensemble des dispositions de suivi de la mise en œuvre de la DCE à l'échelle d'un bassin hydrographique permettant de dresser un tableau cohérent et complet de l'état des eaux. Ce programme qui inclut notamment les réseaux d'observation des milieux aquatiques est décomposé en contrôles de surveillance, contrôles opérationnels et contrôles d'enquête. Il doit être opérationnel fin 2006.

 

PTAP

Plan Territorial d’Actions Prioritaires. Partie du programme d’intervention de l’agence qui identifie les opérations prioritaires par territoire pour ce programme.

ABCDEFGH I JKLM

NOPQRSTUVWXYZ